Spread the love

Mes clients viennent me voir parce qu'ils recherchent un métier avec plus de sens, qui leur correspondraient mieux et leur permettrait de trouver leur voie professionnelle. Après un travail sur eux-mêmes, leurs valeurs, leurs talents, leurs envies, on arrive souvent à cette étape cruciale : celle où il faut prendre une décision.

Que ce soit pour décider de quitter son boulot, pour choisir quelle formation suivre, ou même simplement pour s'affirmer et s'autoriser à être soi, le moment de la décision fait peur. Dans cet article, je te donne plusieurs méthodes qui pourront te guider.

Jouer à pile ou face

Non, non, ce n'est pas une blague. Déjà, sache qu'il vaut mieux prendre une décision, même mauvaise, plutôt que de rester immobile. Parce que si tu ne décides rien, tu resteras exactement là où tu es. Alors s'il faut laisser le hasard choisir, pourquoi pas ?

Et puis, plus sérieusement, je suis persuadée qu'au fond de toi, tu sais très bien ce que tu veux. C'est pour ça que je te propose de prendre une pièce, de choisir une option pour pile et une option pour face et de lancer la pièce. Ensuite, regarde le résultat, écoute-toi et fais-toi confiance. Si tu meurs d'envie de relancer la pièce, c'est que l'autre option est celle que tu veux vraiment. Si au contraire tu te sens rassuré(e), c'est que l'option indiquée est celle que tu veux vraiment.

Peser le pour et le contre

Cette méthode est la plus connue. Je t'en propose une légère variante. Prends une feuille, note la question que tu te poses (choisis une question où la réponse est oui ou non, comme par exemple : "Dois-je quitter mon boulot ?") et sépare la feuille en 4.

Dans le premier quadrant, réponds à "Quels sont les avantages à dire oui ?" (ici à quitter mon boulot ?)

Dans le deuxième quadrant, demande-toi "Quels sont les avantages à dire non ?" (ici à ne pas quitter mon boulot ?)

Dans le troisième quadrant, réponds à "Quels sont les inconvénients à dire oui ?" (ici à quitter mon boulot ?)

Dans le quatrième quadrant, réponds à "Quels sont les inconvénients à dire non ?" (ici à ne pas quitter mon boulot ?)

Compare les 4 quadrants. Qu'en dis-tu ? Comment te sens-tu ?

Comparer les scenarii du meilleur

Souvent, quand on fait face à une décision qui fait peur, on a tendance à imaginer le pire. Ce que je te propose ici, c'est au contraire de comparer le meilleur.

Qu'est-ce qui pourrait t'arriver de mieux si tu prenais cette décision ? Et quoi d'autre ? Et quoi d'autre d'encore mieux ? Autorise-toi à rêver grand, imagine que tout se passe exactement comme tu en rêves ?

Au contraire, qu'est-ce qui pourrait t'arriver de mieux si tu ne prends pas cette décision ? Quand tu compares les deux scenarii, comment te sens-tu ? Qu'est-ce que tu en déduis ?

S'écouter

Finalement, si tu ne devais retenir qu'une méthode, c'est bien celle-ci. Les méthodes précédentes ne sont que des façons de te rassurer. Mais je te le répète, tu as la réponse en toi. Prends le temps, fait taire toutes les petites voix intérieures ou extérieures qui essayent de t'influencer. Ecris si tu aimes écrire, discutes-en avec des personnes de confiance, aide-toi de mon cahier d'exercices ou fais-toi accompagner. Ecoute tes ressentis puis décide.