Spread the love

Est-ce que toi aussi tu t’intéresses à plein de choses ? Tu as du mal à choisir entre tes 1000 idées à la minute ? Enfant, tu étais incapable de dire « quand je serai adulte, je serai pompier ! Et rien d’autre ! » ? Si tu te reconnais, cet article pourrait bien t’ouvrir de nouvelles perspectives et te donner envie de cumuler plusieurs activités pour devenir… slasheur !

Si je te dis « slasheur », ça te dit quelque chose ?

Slasher, c’est le fait d’avoir plusieurs activités professionnelles en parallèle. Ce nom provient du slash / qu’on affiche sur les réseaux sociaux pour décrire ses différentes activités, comme « réparatrice d’éoliennes/illustratrice ».

Quand j’étais petite, je voulais avoir un métier différent chaque jour. Tout me paraissait intéressant, je voulais avoir le temps d’essayer le plus de boulots possible ! Ouais, je te l’accorde, ça aurait été difficile à mettre en œuvre. Et pourtant, il semblerait que je sois arrivée à trouver un équilibre qui y ressemble, en devenant slasheuse : je conjugue mon activité de coach avec un travail salarié d’ingénieure.

Oui, je suis d’accord, exercer plusieurs boulots a toujours existé.

Par exemple, on sait bien que pour arrondir les fins de mois difficiles, les générations d’avant (et encore aujourd’hui) cumulaient les « petits boulots ».

Ce qui change aujourd’hui avec le fait de slasher, c’est que ce mode de travail est de plus en plus valorisé. Et surtout, il est choisi pour tout ce qu’il apporte à un niveau personnel, professionnel et plus seulement en raison de problèmes financiers.

Il existe plein de manières de slasher ! Tu peux avoir :

  • 3 entreprises
  • 2 boulots salariés
  • un travail salarié et une entreprise
  • etc.

Le but, c’est de trouver les métiers qui te conviennent.

Comment savoir si slasher te plairait ?

Tu es slasheur ou slasheuse si…

Ce mode de fonctionnement est parfait pour toi si tu sens que tu as une âme de multipotentiel.le. Si tu as besoin d’explorer et de comprendre et tu aimes apprendre de nouvelles choses, réfléchis à cette possibilité. Imagine le kiff d’avoir plusieurs projets en même temps ! Pense à tous les avantages :

  • Tu fais plein de choses, ton quotidien est varié et changeant.
  • Tes différents métiers se complètent. Par exemple, tu vis bien la hiérarchie à 10 étages de ton boulot salarié grâce à l’entreprise que tu gères à côté, dans laquelle tu fais ce que tu veux !
  • Les compétences que tu développes dans ton premier travail te sont utiles dans ton 2e travail et inversement. Exemple : tu travailles dans une agence de com’ et tu es saxophoniste. Tu apprends à communiquer sur ton activité musicale et tu apportes de nouveaux horizons à des projets de l’agence.

Tu n’es pas slasheur ou slasheuse si…

Au contraire, ce mode de fonctionnement ne sera pas adapté si tu aimes t’investir dans un seul projet, en comprendre les rouages, si tu aimes te spécialiser et avoir un seul travail.

Cumuler plusieurs activités, c’est aussi relever des challenges

Que font les slasheurs et les slasheuses ? De quoi est fait leur quotidien ? Ce sont des as de l’adaptabilité. Ils sont spécialistes pour relever des challenges.

Slasher, c’est s’adapter pour :

  • Réussir à gérer son temps pour éviter les journées à rallonge et l’épuisement qui va avec
  • Séparer la charge mentale entre ses différentes activités. Par exemple, si j’ai une idée pour un coaching alors que je suis à mon travail salarié, je la note pour plus tard, histoire d’éviter de trop mélanger mes deux activités
  • S’organiser pour éviter de s’éparpiller. Qui dit plusieurs boulots dit aussi moins de temps à consacrer à chacun. Il est nécessaire de se fixer des objectifs pour éviter de vouloir trop en faire sur un temps restreint !

Mes conseils pour toi qui va devenir slasheur

Tu t’épanouiras en tant que slasheur en aimant chacune de tes différentes activités. S’il y en a une que tu supportes difficilement et l’autre que tu adores, le déséquilibre que ça va créer est difficilement tenable sur la durée.

Pour savoir si ça te plairait… expérimente ! Discute avec d’autres slasheurs, forme-toi à une autre activité, démarre par un tout petit projet.

Invente ton propre modèle ! Crée celui qui te ressemble, qui correspond à ton mode de fonctionnement et à ta personnalité. Ne cherche pas à imiter. Inspire-toi des autres sans te comparer.

Tu veux en savoir plus sur le métier de slasheur ?

Je te laisse découvrir la vidéo de mon interview par Sidonie de Gaid . J’y parle de ma vie de slasheuse, de ce qui me plaît dans ce mode de fonctionnement et je te donne plein de conseils. Et même qu’à la fin, je réponds aux questions du Fast & Curious (sauf à la question « Te décrire en 1 mot » à laquelle je n’ai vraiment pas réussi à répondre… #slasheuse).

Article co-écrit avec Lucile Joan